AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 OZZIE BOWEN (GONE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neal Moroe
cross your sorry heart and hope to die for me.
avatar

Posts : 411
♡ status : single.
Job + $ : coming soon.
Adress : #4567 Apple Road.

- various storms and saints -
Location: coming soon
Contact List:

MessageSujet: OZZIE BOWEN (GONE)   Ven 3 Mai - 16:53



© tumblr


I. WHAT ABOUT YOU?

    Nom et Prénom ● BOWEN pour le nom. Il s'agit de celui de sa mère. N'ayant pas connu son père , et uniquement élevé par sa mère, c'est tout simplement que le jeune homme ait hérité de son nom. OZZIE pour le prénom, un hommage au chanteur favori de Madame Bowen, à savoir Ozzie Osbourne.
    Date de naissance et âge ● C'est le vingt-deux avril de l'année mille neuf cent quatre vingt huit qu'Ozzie est né. Il est donc âgé de vingt-trois ans.
    Statut ● Célibataire, du moins, pour le moment.
    Emploi, études ● Etudiant en Culture et Communication (entame sa cinquième année).
    Traits de caractère ● Ozzie ne brille pas par sa gentillesse et sa sociabilité. C'est un garçon sûr de lui, froid, prêt à tout pour écraser les autres. Il cherche les problèmes dès que l'occasion se présente, prenant son pied lorsqu'il voit des personnes face à lui s'énerver (encore plus quand les personnes se mettent à pleurer...). Il prend un malin plaisir à torturer (psychologiquement parlant) les gens, maitrise le chantage à la perfection, Ozzie pourrait être un professionnel question manipulation. Observateur, il est rare que les détails lui échappent. Il sait faire preuve d'une très grande intelligence, surtout quant il est question de mettre des bâtons dans les roues des gens. Ozzie est une personne méfiante, ayant confiance uniquement en lui. Cependant, lorsqu'on creuse bien, on se rend compte qu'il est capable d'une très grande tolérance et prêt à tout pour les quelques personnes qu'il porte dans son coeur. Une chose est sûre; si vous êtes liés amicalement avec lui, vous pouvez lui faire confiance. Il est généreux, attachant, imprévisible, sait faire preuve d'une très grande patience. Il est très impulsif, un brin lunatique et susceptible. Oz peut être adorable mais bien évidemment, il ne se montre tel qu'il est qu'à quelques privilégiés. Cependant, être méchant reste tout de même sa vraie nature. Après tout, c'est beaucoup plus drôle que de jouer aux bisounours.





II. AND IF WE WANNA KNOW MORE?

    DEPUIS COMBIEN DE TEMPS HABITEZ-VOUS A OCEAN GROVE ? Depuis ma naissance, je suis un habitant d'Ocean Grove. Je suis né à Seattle mais après que mon père soit parti, ma mère désirait prendre un nouveau départ. Quoi de mieux que se s'exiler sur l'autre côté des Etats Unis, et pourquoi pas, dans le sud. Le soleil, la plage, la mer. Tout cela contraste avec Seattle et la pluie. Avec ses maigres économies, ma mère a réussit à s'offrir une belle maison sur Apple Road, maison qui m'a vu apprendre à marcher, jouer de la guitare, étudier, regarder mon tout premier film porno, organiser une fête. Bref, une maison qui m'a vu grandir. Cependant, j'ai quitté Ocean Grouve à la fin de ma quatrième année d'études pour voyager. Je me suis installé durant plusieurs mois en Thaïlande avant de revenir à Ocean Grove pour pouvoir arrêter d'entendre les reproches de ma mère et terminer mes études.
    QUELLE EST VOTRE IMPRESSION SUR CE QUARTIER RÉSIDENTIEL, SES HABITANTS, ETC ? Je n'aime pas ce quartier mais je ne vais pas me plaindre puisque j'ai été plutôt bien loti comparé à d'autres. Pourtant, Ocean Grove ressemble parfaitement à un plateau de tournage d'un soap-opera: tout est beau, tout le monde est gentil. Du moins, en apparence. La réalité est tout autre et cela amuse bien Ozzie. Tout le monde cache quelque chose et pour lui, c'est toujours extrêmement excitant d'apprendre ce que les gens se donnent tant de mal à cacher.
    QUEL EST LE PLUS GROS REGRET DE VOTRE VIE ? Comme c'est généralement le cas dans ce genre de situation, j'ai voulu rencontrer mon père. J'ai eut la surprise d'avoir le soutien de ma mère, qui m'a faciliter la tâche en me donnant son nom. Si bien qu'il m'a été beaucoup plus simple à le retrouver. Lorsque je me suis rendu chez lui, j'ai vu qu'il avait maintenant une belle et grande famille, ce que je n'avais pas eut. Bien entendu, je n'ai pas était très bien accueilli et mon seul regret est d'avoir pensé une seule seconde qu'il m'aurait accepté comme étant son fils et pas comme une erreur.
    COMMENT VOUS IMAGINEZ-VOUS MOURIR ? Aucunes idées. Je pense que je serais sûrement seul le jour de ma mort. Concernant les conditions, je vois bien une mort lente et douloureuse. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je me vois plus quitter ce monde après une soirée bien trop arrosée, ma voiture fracassée contre une arbre ou alors dans un ravin. Je me vois aussi mourir jeune, alors peut être que c'est pour bientôt?
    AVEZ-VOUS DES PARTICULARITÉS, DES MANIES OU AUTRES ? Ozzie fréquente Facebook et Twitter avec assiduité, mange au minimum trois fruits ou légumes par jour, il lit beaucoup, se fait craquer les doigts au moins deux fois par heure pour lutter contre le stress ou l'ennui, sort énormément (profite de la vie au maximum, boit, fume...), il parle très bien le français, à quelques notions de chinois et de suédois, est une véritable rock star à Guitar Hero, est capable de faire mourir un bambou, pratique de nombreux sports (et notamment la natation, le basket, le football (ou soccer), le volley ball et le tennis aussi), a fait de la figuration dans un épisode des Experts Miami et a participé à une émission de télé-réalité en Thaïlande.





IV. NOW, JUST STOP HIDING!

    Célébrité sur l'avatar ● Nico Tortorella
    Avez-vous pris un scénario ou un prédéfinis ? ● Non.
    Votre pseudo et âge ● Grumpy Monkey ou Matsou - 20 ans.
    Possédez-vous d'autres comptes sur le forum ? ● Non.
    Code du règlement
    Spoiler:
     
    Commentaires ? ● Enfin, je suis là. Je ne regrette pas et je jure activité+fidélité jusqu'à ce que la mort me sépare de Filthy Secret Arrow


_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goldensalvation.forumactif.org
Neal Moroe
cross your sorry heart and hope to die for me.
avatar

Posts : 411
♡ status : single.
Job + $ : coming soon.
Adress : #4567 Apple Road.

- various storms and saints -
Location: coming soon
Contact List:

MessageSujet: Re: OZZIE BOWEN (GONE)   Ven 3 Mai - 16:54



© tumblr
    III. THANKS FOR THE MEMORIES.

      ANECDOTE UNE« Maman? » Ozzie avait maintenant six ans. Il venait tout juste de rentrer dans la petite maison que les Bowen possédaient sur Apple Street après avoir quitté l'écolé primaire dans laquelle il était en classe. Ozzie était un très bon élève mais il n'avait que très peu d'amis, ce qui expliquait sûrement pourquoi il était tâché de boue et avait les yeux rouges. Madame Bowen préparait le goûter pour son fils unique et lorsqu'elle se retourna, elle ne put s'empêcher de lâcher un petit cri de surprise, avant de s'agenouiller devant son fils en le regardant dans les yeux « Ozzie? Mais qu'est ce qui t'es arrivé? » La jeune femme attrappa la main de son fils et le conduisit à l'étage, en direction de la salle de bain. Elle aida son fils à se deshabiller et le laissa entrer dans la baignoire, pendant qu'elle jetait les vetêments sales dans le coffre à linge. Le pommeau de douche en main, elle passa sa main sous l'eau pour en tester la température avant de la mettre au dessus de la tête d'Oz, laissant l'eau coulé sur le corps du petit garçon, silencieux. « Mais qu'est ce qui s'est passé? Parle donc Oz! » Malheureusement, aucuns mots ne sortit de la bouche de son fils si bien que Madame Bowen n'ajouta rien. Quand son garçon déciderait de briser la glace, elle serait présente, comme toujours. Après plusieurs minutes, elle arrêta l'eau et attrappa une grande serviette puis enroula Oz dedans. Elle passa une main sur le visage d'Ozzie, essuyant une petite larme qui perlait au coin de son oeil avant de déposer un bisou sur sa joue. « C'est Demetri.. » « Demetri Carpenter? Mais, je pensais que c'était ton ami? » Il haussa les épaules puis renifla bruyamment avant d'ajouter « C'était mon ami mais il s'est moqué de moi... » Ozzie regarda sa mère et celle-ci hocha la tête dans air bienvaillant pour qu'il continue de parler. « Il a dit... Il a dit que j'étais un... Un bâtard parce que je n'avais pas de papa.. » dit-il avant de se jeter dans les bras de sa mère.
      Ce n'était un secret pour personne, Winona Bowen était en couple avec un homme depuis plusieurs années, et bien que ce dernier n'était pas un modèle de fidélité, elle restait avec lui, tout simplement parce qu'elle l'aimait plus que tout. Lorsqu'elle apprit qu'elle était enceinte, elle pensait que son cher et tendre changerait de comportement. Il avait en effet changeait, se montrant plus attentif et aux petits soins, les premiers mois. Et finalement, quand il se rendit compte qu'un enfant était un très fort engagement, il était parti du jour au lendemain, sans un mot, sans rien. Si bien que Winona se retrouva seule, à quelques semaines de l'accouchement. Oz avait donc grandit sans père et était pendant un long moment, sujet aux moqueries de ses camarades d'école. On sait tous à quel point les enfants peuvent être cruels entre eux.


      ANECDOTE DEUX« Bonjour, je peux vous aider jeune homme? » Face à Oz, un homme d'une quarantaine d'année se tenait dans l'embrasure de la porte. Ozzie, âgé de bientôt dix-huit ans reconnu aussitôt cet homme, le même qu'il avait vu sur une photo dans la chambre de sa mère. Il s'agissait de son grand amour et de son père. Du moins, d'un point de vue uniquement biologique puisqu'Oz avait grandit uniquement avec sa mère. Ce n'était que très récemment qu'il avait eut envie de rencontrer son père, non pas pour créer un lien mais simplement pour le connaître. En réalité, Ozzie avait eut un peu agit sur un coup de tête et même si sa mère ne le soutenait pas, elle l'avait laissé faire. Après tout, c'était son droit de rencontrer son père. Il n'avait pas imaginé que cela allait être si délicat. « Jeune homme? » Ozzie raporta son attention sur son père, avant de dire « Bonjour, je recherche Jeremiah Myers? » « Oui, c'est bien moi. ». Ozzie hocha la tête et fit mine de regarder son téléphone. Il finit par lâcher la 'bombe', préférant être honnête plutôt que de passer par différents chemins « Je m'appelle Ozzie... Ozzie Bowen. Je suis votre.. » « Je sais qui vous êtes. Et si c'est Winona qui vous envoit pour réclamer une quelconque pension ou de l'argent, vous pouvez lui dire qu'elle aille se faire voir! » Sans rien ajouter d'autres, son géniteur lui claqua la porte à la figure. Ozzie resta immobile un moment, essayant d'assimiller ce que son père venait de lui dire. Il leva la main et appuya sur la sonnette et patienta, avant de revoir la tête de son père apparaître. « Ecoutez, je suis vraiment désolé de vous déranger, je voulais simplement... Apprendre à vous connaître.. Après tout, vous êtes mon.. » « Non, gamin, je ne suis pas ton père. Winona et moi, c'était une très belle histoire mais tu n'aurais jamais du arriver. Je suis désolé de te dire ça comme ça mais c'est la vérité. Je ne suis même pas sûr que tu sois vraiment mon gamin, Winona avait tout de même les jambes qui s'écartaient assez facilement... » La phrase de trop. Ozzie fusilla du regard Jeremiah Myers avant de lui balancer son poingt dans la figure le plus fort possible. L'homme recula, se tenant le nez en hurlant des injures, qui eurent pour unique réaction de faire rire Ozzie. Ce dernier le regarda alors avant de dire « Vous êtes décidemment le même gros con qui a fait souffrir ma mère. Je me demande ce que votre femme dira lorsqu'elle apprendra que son très cher mari à autre fils. Bonne journée. » Sur ces mots, l'adolescent se tourna alors et repartit en direction de la voiture de location. Sans se retourner, il ouvrit la portière et se glissa dans l'habitable, avant de mettre les clés sur le contact et de démarrer, reprenant la direction de l'aéroport.

      ANECDOTE TROIS« Va vraiment falloir que tu m'expliques pourquoi tu es obligé de boire autant. Et de toucher à cette merde » dit une voix, en faisant référence à la poudre blanche qui se trouvait sur la table devant Ozzie. Ce dernier gloussa bruyamment, n'étant même pas sûr d'avoir compris ce que la personne en face de lui venait de dire. D'ailleurs, il ne l'avait même pas reconnu puisqu'il était beaucoup trop occupé à embrasser à pleine bouche une petite brune dont il ne connaissait même pas le prénom. Apparament, cela ne la génait pas vraiment, si bien qu'il continuait, laissant sa main vagabonder un peu partout sur le corps de cette jeune personne. « T'es vraiment qu'un con, c'est pas possible. » Oz daigna enfin tourner la tête vers son interlocuteur – qui était en fin de compte, une interlocutrice et pas des moindres, puisqu'il s'agissait de sa meilleure amie, Jade Ainsworth. Cette dernière lui jetait un regard noir, les mains sur les hanches. Elle semblait énervée et pourtant, Ozzie ne trouva rien d'autre à faire que de sourire bêtement et de dire sans s'en rendre réellement compte « Relax toi un peu Ainsworth, c'est une fête. C'est ce que les gens font dans les fêtes. C'est le principe d'une fête. C'est la fête quoi! » Puis, avant d'attraper les lèvres de sa nouvelle amie, il ajouta « T'en as pas marre de te comporter comme une grand-mère? Même ta propre grand-mère était plus marrante! Dommage qu'elle soit morte! » Jade le regarda alors s'adonner à ces atrocités bucales avec la brune, touchée par la réfléxion de son meilleur ami. Sa grand-mère était décédée trois jours auparavant et elle avait été très affectée par sa perte. Comment pouvait-il être si odieux avec elle, alors qu'il savait ce qu'elle ressentait? Automatique, elle attrappa un verre qui se trouvait sur la table face à elle. Non pas pour le boire, mais simplement pour le jeter à la figure de celui qu'elle considérait comme un ami et qui venait de lui planter un couteau dans le dos. Elle se releva alors avant de lui jeter le verre rempli de bière à la figure. Ozzie poussa un cri, accompagné de sa pimbêche qui hurla. Jade sourit alors, avant de sortir de la pièce et de quitter la maison, Ozzie sur ses talons « Non mais c'est quoi ton problème Ainsworth? Depuis quand t'es bipolaire? » « Je le suis depuis que mon meilleur ami est devenu un enfoiré de service. » « Qu'est ce que tu racontes? En quoi je suis un enfoiré? » Oz vit Jade se tournait vers lui, les yeux remplis des larmes. Il essaya de dire quelque chose mais Jade fut la première à parler « Tu ne viens pas de réaliser ce que tu viens de me dire? A propos de ma grand-mère? Depuis que tu es revenu de Seattle, tu es devenu un connard Ozzie, tout le monde le dit. Tu as perdu tous tes amis, je suis la seule personne qu'il te reste et tu te comportes avec moi comme si j'étais... Comme si je n'étais rien à tes yeux.. » Le jeune adolescent resta silencieux face à cette déclaration qui le toucha en plein coeur. Paralysé, il n'arrivait pas à ouvrir la bouche pour répliquer ou même s'excuser. « Je ne sais pas ce qui s'est passé à Seattle puisque tu ne veux en parler à personne, mais sache que j'étais prête à t'écouter. J'ai toujours été là pour toi mais maintenant, c'est fini Ozzie. J'arrête, je n'en peux plus de te ramener chez toi, totalement saoul et défoncé. Je n'en peux plus de devoir te couvrir au lycée, de mentir à ta mère. C'est terminé. » Ozzie, qui n'était absolument plus bourré avait l'impression de recevoir un uppercut à chaque mot prononcé par son amie. Elle termina sa tirade et partie en courant. Oz resta planté là, quand soudain, il sentit deux mains se glissaient sous son tee-shirt. « Alors mon beau, c'est ta petite amie? » dit la jeune brune qu'il avait embrassé presque toute la soirée. « Non.. Ce n'est personne » ajouta froidemment Oz, avant de se tourner vers elle et de sourire et de l'embrasser une nouvelle fois.

      ANECDOTE QUATRE« Allô? Maman? Oui, c'est moi. Oui, je sais, il y a du bruit à côté, je ne suis pas.. Hein? Non mais laisse moi parler s'il te plaît? MAMAN?! » Ozzie avait une nouvelle à annoncer à sa mère mais cette dernière se lança immédiatement dans un monologue. Ozzie n'avait absolument pas compris le sujet de la conversation, mais sa mère semblait très concentrée si bien qu'il n'écoutait que la moitié de ce qu'elle lui disait. Non seulement, cela ne l'intéressait pas mais il se trouvait à l'aéroport donc il y avait énormément de bruit. « Ozzie Bowen, est ce que tu m'écoutes? Non mais c'est fou ça, tu m'appelles et tu n'écoutes même pas ce que je te raconte! » Oz soupira avant de dire « Surtout que c'était moi qui avait quelque chose d'IM-POR-TANT à t'annoncer... » Sa mère arrêta de parler immédiatement et Oz comprit qu'elle allait paniqué dans quelques secondes. Avant qu'il n'ouvre la bouche pour continuer, il entendit sa mère poussait un petit cri d'hystérie « Qu'est ce qui se passe? Tu as eut un accident? Tu es bléssé? Roh lala, je savais bien que c'était une très très mauvaise idée de t'acheter une voiture. Les gens roulent comme des fous dans cette ville! Tu n'as rien mon chéri? » Ozzie lâcha un soupir, pour que sa mère comprenne que ce n'était pas ça du tout. Malheureusement, elle ne l'écoutait pas et se mit à parler des statistiques sur les accidents de voiture en Floride. Ozzie posa le téléphone sur le comptoir du guichet et demanda le premier vol pour la Thaïlande. Ce n'était qu'un hasard s'il choissisait cette destination. Il aurait tout aussi bien pût partir en Australie, qu'en France ou qu'au Japon. Lorsqu'il reprit le téléphone, il fut soulagé d'entendre sa mère « Alors mon chéri, qu'est ce qui se passe? » Ozzie prit une profonde inspiration, ne sachant pas vraiment comment il allait dire à sa mère qu'il arrêtait ses études et qu'il partait un an à l'étranger. Il n'avait même prit la peine de la prévenir avant, ni même de sous entendre quoi que ce soit. Il avait simplement fait sa valise et était partit sur un coup de tête. « Tu sais que depuis un moment, je ne suis pas très bien à Ocean Grove. Alors, j'ai décidé de partir » « Partir? Mais où? » « Bangkok ». Un silence oppresant s'installa entre sa mère et lui « Bangkok? Mais... C'est en Thaïlande ça! Tu pars pour les vacances, c'est ça? » « Bah non Maman. Je pars pour un petit bout de temps. » « Ozzie, tes études? » « Je laisse ça de côté pour le moment Maman, j'ai besoin de m'éloigner un petit moment. Mais je te donnerais des nouvelles le plus souvent possible. Je t'aime. » Il raccrocha brusquement et jetta son portable (éteint) dans la première poubelle qu'il vit. Un nouveau départ pour une nouvelle vie.

_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goldensalvation.forumactif.org
 
OZZIE BOWEN (GONE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pim's et Ozzie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOLDEN SALVATION :: THE AMERICAN FUCKING DREAM :: autres-
Sauter vers: